Moulage

Le musée Rodin - Meudon est fermé jusqu'à nouvel ordre.

pub

Moulage


Le moulage à creux perdu permet de passer d’une œuvre en terre à une épreuve en plâtre. Le processus commence par la projection sur l’œuvre en terre d’une fine couche de plâtre coloré qui en épouse tous les détails. Il se poursuit par la projection de plâtre blanc en épaisse couche. Après séchage, le moule est ouvert en deux parties. Cette opération provoque l’arrachement de la terre, qui est extraite du moule. Il ne subsiste plus de l’œuvre que sa trace en négatif en «creux». L’intérieur du moule est nettoyé, séché et enduit d’un agent démoulant. Il reçoit une première couche de plâtre. La coulée se poursuit dans le moule refermé et consolidé. Après le temps de prise nécessaire, le moule est cassé jusqu’à l’apparition du plâtre coloré qui donne l’alerte. L’opération s’achève avec délicatesse jusqu’au dégagement total de l’épreuve en plâtre. Dans cette opération, le modelage a été détruit ainsi que le moule réalisé sur lui.

Le moulage à bon creux permet d’obtenir des multiples. Le moule à bon creux est constitué de pièces démontables fabriquées une à une sur l’épreuve précédemment obtenue par moulage à creux perdu, ou sur tout autre modèle dont on veut obtenir des multiples. Parfaitement ajustées, les pièces sont maintenues entre elles par une épaisse chape de plâtre lors de la coulée. Le démoulage consiste à démonter délicatement les différentes pièces. Dans cette opération, longue et minutieuse, le modèle et le moule sont conservés et peuvent être réutilisés. Des lignes en léger relief se forment à la surface de l’épreuve en plâtre, à la jonction des pièces du moule. Ces coutures sont en principe arasées mais Rodin peut décider de les conserver, laissant apparaître dans l’œuvre les traces de sa fabrication. Les œuvres de grand format sont coupées en morceaux qui sont moulés séparément. Leur montage et leur assemblage se fait à l’aide de plâtre. Le moule à bon creux permet aussi de fabriquer par estampage une nouvelle épreuve en terre qui pourra être retravaillée par modelage. Rodin est l’un des derniers sculpteurs à avoir été assisté d’un atelier dans lequel les mouleurs avaient une place particulièrement importante.

Télécharger

  • Le moulage(pdf, 40.2 ko)