La Défense ou l’Appel aux armes, grand modèle

Le musée Rodin - Meudon est fermé temporairement.

pub

Vue de l'oeuvre

- Diaporama

    La Défense ou l’Appel aux armes, grand modèle

    Auguste Rodin (1840-1917)

    La participation aux concours est, pour les sculpteurs, le moyen privilégié de se faire connaître et d’obtenir des commandes. En 1879, Rodin participa au concours organisé par la préfecture de la Seine pour un monument à la défense de Paris en 1870, pour le rond-point de Courbevoie. Le sculpteur s’inspira, pour la figure du soldat blessé, du Christ de la Pietà de Michel-Ange au Museo dell’Opera del Duomo à Florence, et emprunta la composition du génie ailé à La Marseillaise de Rude pour l’arc de triomphe. Le groupe fut refusé, mais Rodin l’exposa et lui chercha une destination.

    En 1912, il le fit agrandir au double. En 1916, le comité néerlandais de la Ligue des pays neutres lui commanda un monument commémorant la défense de Verdun. Léonce Bénédite proposa de le reprendre, en l’agrandissant au quadruple, ce que fit Henri Lebossé en 1917-1918, puis le fit fondre par Alexis Rudier en 1919. Le monument fut inauguré à Verdun le 1er août 1920. Le plâtre de fonderie, encore empreint de son agent démoulant jaunâtre, est exposé dans la salle du musée Rodin de Meudon.


    L'œuvre dans le musée

    Musée Rodin - Meudon, galerie des plâtres

    Les œuvres du musée sont susceptibles d'être prêtées. Leur présence n'est pas garantie.

    Date de réalisation :

    1917-1918

    Dimensions :

    H. 452 cm ; L. 240 cm ; P. 167 cm

    Matériaux :

    Plâtre

    Numéro d'inventaire :

    S.145

    Crédits :

    © Agence photographique du musée Rodin - Jérome Manoukian

    Ressources

    Iconographie

    • La Défense ou l’Appel aux armes, grand modèle(zip, 404.2 ko)